L'Appel de la Mer

Commentaires d'auteurs turcs


Ahmet Oktay
Yazılanla Okunan, Yazko Yayımları 1983

Ecrit à un moment où les nouvelles et les romans traitaient les réalités du pays, en particulier les problèmes et la pauvreté des villes et des villages, avec « L’Appel de la Mer » Bilbaşar a ouvert ‘une voie différente’. Ce roman est le premier exemple d’« aliénation psychologique ».

 


Demir Özlü
Büyük Bir Roman: Denizin Çağırışı, YKY Kitaplık Dergisi Kasım 2011

Il est évident que l’auteur, qui semble avoir bien connu les romantiques allemands, adapte le romantisme allemand à l’imaginaire anatolien, et absorbe les caractéristiques les plus remarquables de la littérature russe de Gogol à Dostoïevski « L’Appel de la Mer » est « Les Carnets du Sous-sol ». Un « Les Carnets Sous-sol » moderne. C’est un roman holistique. Un roman original. Il a réussi à être à la fois local et moderne.

Selim Ileri
Zaman 2015

Les tableaux magnifiques intenses traitant la douleur profonde, la souffrance, la brulure défilent tout au long de « L’Appel de la Mer ». Le romancier révèle avec une analyse fine la psyché malade de son héro. L’horizon est étroit, le lieu d’où on vient est suffocant, le lieu atteint amène vers la mort. Un monde que l’on ne rencontre vraiment dans aucun autre roman.

 

Behçet Necatigil

Le roman de Kemal Bilbaşar est le carnet de mémoires relatant le monde déséquilibré d’un enseignant psychopathe. Ce roman est le premier de l’auteur avec son personnage principal grotesque et malade qui rappelle par endroit les personnages de Dostoïevski et le roman « La Faim » de Knut Hamsun.

 

 

Fethi Naci

100 yilin 100 Romani Turkiye Is Bankasi Kultur Yayinlari 2017

 

« L’Appel de la Mer », que j'ai lu il y a près d'un demi-siècle, est un roman qui m'a laissé des traces inoubliables.  Je pense que c'est le meilleur roman de Bilbaşar.